Arrêtez les tortionnaires syriens

À tous les membres du Conseil de sécurité de l'ONU et de la Ligue arabe:

Nous vous appelons à faire cesser la terreur criminelle en Syrie en déférant immédiatement les dignitaires du régime impliqués devant la Cour pénale internationale. Le Conseil des droits de l'homme des Nations unies et le nouveau rapport d'Avaaz ont réuni des preuves montrant que les hauts responsables du régime d'Assad et ses forces de sécurité ont commis des crimes contre l'humanité. Il est temps de mettre fin à cette brutalité meurtrière et de protéger la population syrienne qui risque tout pour reconquérir ses droits et sa dignité.
 
Indiquez votre adresse e-mail:
Merci d'autoriser Javascript pour obtenir de meilleures performances sur cette page
Avaaz protège vos informations personnelles et vous tiendra au courant de campagnes similaires.
Blurb_campaign1967 PostActionContent

Publié le 10 Janvier 2012
Il nous est difficile de communiquer cette nouvelle, mais les propres membres d'Avaaz se font torturer par le monstrueux régime syrien. Manhal* raconte qu'il a été détenu dans une prison secrète où ils lui ont arraché les ongles des mains et des pieds et électrocuté plusieurs parties du corps. "J'ai vu la mort, et j'ai été torturé presque à mort," nous a-t-il dit. Mais si nous agissons maintenant, nous pouvons faire du sacrifice de Manhal la goutte d'eau qui fait déborder le vase et qui force le monde entier à se retourner contre le régime d'Assad.

Les observateurs de la Ligue arabe n'ont pas réussi à faire cesser la violente répression, mais la pression mise sur Assad s'intensifie. Avaaz vient de publier un rapport terrifiant qui dévoile l'ampleur des centres de détention en Syrie, y compris ce qu'ils ont infligé à Manhal. Si nous lançons maintenant un immense tollé mondial, nous pouvons contraindre des gouvernements clés à faire face aux horreurs détaillées dans ce rapport et accélérer la chute d'Assad.

Signez la pétition sur la droite, et lorsque nous aurons atteint 500000 signatures, nous la remettrons avec le rapport d'Avaaz à la Ligue arabe et au Conseil de sécurité des Nations Unies, afin de les exhorter à déférer Assad devant la Cour pénale internationale pour qu'il y soit jugé pour crimes contre l'humanité.

* Le nom de "Manhal" a été changé pour protéger sa réelle identité.

Cliquez ici pour lire le nouveau rapport d'Avaaz sur les centres de torture du régime syrien (le rapport complet est actuellement disponible uniquement en anglais).

Parlez-en à vos amis!

Postez le lien de cette campagne sur un tchat ou sur Skype: