Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

Pour que la justice rende rapidement une décision pour la succession d’Emile Reilles

Pour que la justice rende rapidement une décision pour la succession d’Emile Reilles
  
  

 

Pourquoi c'est important

J’ai décidé d’engager ma propre vie afin que l’on m’entende. J’ai commencé une grève de la faim depuis le 21 décembre dernier et je la poursuivrais jusqu’à ce que nous soyons entendus. A ce jour j’ai déjà perdu 20 kilos mais cela ne m’empêche pas pour autant d’être sur le terrain.

Rappel historique :
L'association Emile Reilles a été fondée le 23 septembre 1993 par Emile Reilles, retraité du commerce, passionné d'équitation, dans le but initial de récupérer des chevaux maltraités et partant à l’abattoir afin d'en améliorer les conditions de vie.
Sous l'impulsion du conseiller général Monsieur Roudière, l'association a intégré des personnes en difficulté à partir de décembre 1993 afin de les aider à se réinsérer dans la vie active par le biais du contact et du travail auprès des animaux et de la nature.
Cette association est reconnue d'utilité publique depuis 2002. C'est une association humanitaire d'entraide et d'action sociale.

Emile Reilles, fondateur de l’association est décédé le 1er juin 1996. Je me suis occupé de lui pendant toute sa maladie. Il m’a fait promettre de poursuivre son action au travers son association.
Cette dernière volonté, il va la transcrire dans son testament puisqu’il a désigné l’association Emile Reilles comme héritière universelle.

Jusqu’à ce jour j’ai honoré ma promesse. Mais à quel prix ? J’ai du puiser dans mes propres revenus, mais aujourd’hui je ne peux plus assumer financièrement.

En effet, l’association n’a pas pu sortir la tête de l’eau malgré le fait qu’Emile Reilles avait fait les choses en bonne et due forme. Il est décédé depuis maintenant près de 16 ans et l’association n’a à ce jour toujours pas touché le moindre centime !!!

Une partie de la famille du défunt a attaqué l’association afin que cette dernière ne puisse pas toucher l’héritage laissé par Emile Reilles, et ce malgré le fait que ce soit sa dernière volonté.
Un décret du 18 juillet 2005 pris par le Ministre de l’Intérieur de l’époque, confirme bien l’octroi à l’association Emile Reilles le droit d’hériter.

Cependant, depuis 16 ans, l’association n’a cessé d’être assignée en justice par certains membres de la famille en désaccord avec la volonté de Monsieur Reilles. Justice qui ne rend pas de décision en faveur de l’une ou l’autre partie, mais qui rend des sursis à statuer !!!

Les conséquences :
Si la justice rend sa décision en novembre 2013 qui va payer les frais de l’association jusqu’à cette date ?

Malheureusement la conséquence inéluctable pour l’association si la justice n’accélère pas la date de son verdict est qu’elle devra être dissoute.

Que vont devenir les personnes qui sont actuellement en voie de réinsertion dans cette association ?

Que vont devenir les animaux ? Allons-nous pouvoir trouver une structure pour les accueillir ou allons-nous devoir les euthanasier ?

Va-t-il falloir un malheur pour que la justice se décide enfin à rendre une décision rapidement en faveur de l’une ou l’autre partie ?

J’ai commencé ma grève de la faim depuis plus de 33 jours, je suis affaibli et pour tenir le coup je dois me reposer davantage mais je n’arrêterais pas cette grève de la faim tant que la situation ne sera pas débloquée.

Mon objectif est de pouvoir continuer à honorer la promesse que j’ai faite à Emile.

Merci pour votre soutien,
Publiée Janvier 21, 2013
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier:

Partagez par e-mail!

Merci d'avoir partagé la pétition!

Cette pétition sera un succès si des gens comme vous la diffusent -- merci de la faire circuler!