Robin des bois à l'envers

A l'attention des ministres de l'Economie et du Budget et des députés:

Nous vous appelons à ne pas vous opposer à cet amendement de bon sens qui pourrait rapporter des milliards d'euros au budget de l'Etat. Toutes les entreprises -- grosses ou petites -- doivent être traitées de la même manière et les montages destinés à échapper à l'impôt doivent être combattus.
 
Indiquez votre adresse e-mail:
Merci d'autoriser Javascript pour obtenir de meilleures performances sur cette page
Avaaz protège vos informations personnelles et vous tiendra au courant de campagnes similaires.
Blurb_campaign6770 PostActionContent

Il pleut des impôts, la TVA va encore augmenter, mais dans les heures qui viennent nous pouvons convaincre l'Assemblée nationale d'approuver un amendement qui nous permettra de payer moins d'impôts.

Ça paraît incroyable mais l'administration n'a le droit d'enquêter sur les montages fiscaux des multinationales que si le montage a pour seul et unique but d'éviter l'impôt... "uniquement". Un député socialiste, Pierre-Alain Muet, a trouvé une solution de bon sens: remplacer "uniquement" par "principalement". Ce changement d’un seul mot pourrait rapporter des milliards, mais il fait face à un lobby tous azimuts.

Tout se joue dans les prochaines heures: si nous sommes suffisamment nombreux à signer, les députés pourront faire valoir notre forte mobilisation citoyenne en soutien à cette mesure -- à nous de jouer pour opposer la pression citoyenne à celle des lobbys -- remportons cette victoire. Signez la pétition et diffusez-la largement.

Parlez-en à vos amis!

Postez le lien de cette campagne sur un tchat ou sur Skype: