Soudan : trop c'est trop

Aux pays membres du Conseil de Sécurité de l'ONU:

Nous vous appelons à prendre des mesures vigoureuses afin de faire cesser le nettoyage ethnique qui se déroule au Soudan. Nous vous demandons ainsi de faire tout votre possible pour arrêter le Président el-Béchir et les autres individus poursuivis par la Cour Pénale Internationale, d'imposer des sanctions sévères à l'encontre des responsables de meurtres de masse, et de remplir votre devoir de protéger le peuple soudanais. Depuis trop longtemps, le monde regarde el-Béchir commettre de graves crimes contre l'humanité, et ne propose que des mots pour le condamner. Il est temps d’agir.
 
Indiquez votre adresse e-mail:
Merci d'autoriser Javascript pour obtenir de meilleures performances sur cette page
Avaaz protège vos informations personnelles et vous tiendra au courant de campagnes similaires.
Blurb_campaign1411 PostActionContent

Publié le 7 Juillet 2011
Le Président soudanais el-Béchir est le pire criminel de masse que le monde connaisse. Poursuivi par la Cour Pénale Internationale pour génocide, il a pendant 20 ans exterminé des communautés entières qui avaient osé contester son règne. L'histoire est en train de se répéter, à moins que nous ne l'arrêtions pour de bon.

Il bombarde en ce moment des femmes et des enfants dans les monts Nouba, pendant que ses milices passent de porte en porte pour égorger des familles entières. Cela fait des décennies que les dirigeants du monde entier tolèrent de manière honteuse l'indicible brutalité d'el-Béchir afin de conserver l'accès aux importantes réserves de pétrole de son régime. Mais les choses ont changé. Le Soudan s'est divisé en deux, l'inflation et les prix des produits alimentaires montent en flèche, et l'emprise de Béchir sur le pouvoir est plus affaiblie que jamais.

Envoyons un message retentissant à nos dirigeants pour leur signifier que trop c'est trop, et pour exiger qu'ils mettent fin immédiatement à leur inaction choquante : en arrêtant ce monstre, en imposant des sanctions sévères contre son camp, et en s'engageant à protéger le peuple soudanais du génocide qu'il encourt. Signez la pétition et parlez-en à tous. Nous la remettrons aux membres du Conseil de Sécurité de l'ONU lorsque nous aurons atteint 300 000 signatures.

Parlez-en à vos amis!

Postez le lien de cette campagne sur un tchat ou sur Skype: