En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Pour la réalisation d’un sarcophage autour des 3 réacteurs fusionnés de Fukushima (+le n°4)

Pour la réalisation d’un sarcophage autour des 3 réacteurs fusionnés de Fukushima (+le n°4)

716 personnes ont signé. Allons jusqu'à   750
716 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Yvan P. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Yvan P.
a lancé une pétition à destination de
Gouvernement japonais, Présidents: TEPCO, AIEA, OMS, Etats-Unis, France, Russie. Secrétaire général de l'ONU
Nous, citoyens du monde, prions la compagnie TEPCO et le Gouvernement japonais de cesser à l’avenir de retenir et de falsifier des informations concernant les taux de radiations observés autour des réacteurs fusionnés de la centrale de Fukushima Daiichi, ou d’en réduire le nombre. Nous prions également le Gouvernement japonais ainsi que L’AIEA (Association internationale pour l’énergie atomique) en particulier, de cesser sans délai de minimiser l’importance des radiations sur la vie humaine et la biodiversité, à court comme à long terme. Pousser les habitants de la Préfecture de Fukushimia à revenir chez eux est criminel. A ce sujet, nous prions instamment Monsieur le Secrétaire général de l’ONU Banki Moon de faire cesser l’assujetissement total de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à celle de l’énergie atomique(AIEA). NOUS DEMANDONS INSTAMMENT AU PRESIDENT DE TEPCO, AU GOUVERNEMENT JAPONAIS, AU PRESIDENT DE L’AIEA ET AUX PRESIDENTS OBAMA, POUTINE ET HOLLANDE, DE METTRE TOUTES LEURS FORCES EN COMMUN POUR CONSTRUIRE UNE ENCEINTE SOUTERRAINE AUTOUR DES 4 REACTEURS FUSIONNES DE FUKUSHIMA DANS LE PLUS COURT DELAI POSSIBLE, POUR ENSUITE COMPLETER CE SARCOPHAGE A LA SURFACE ET ISOLER TOTALEMENT CES 4 REACTEURS DE L’EXTERIEUR. 6000 tonnes d'eau très radioactive s'écoulent jour après jour dans l'océan, beaucoup plus lorsqu'il pleut ou lors des passages des typhons. DANS UN PREMIER TEMPS, IL FAUT STOPPER L'ECOULEMENT DE LA NAPPE PHREATIQUE SUR LE SITE EN CONSTRUISANT UN MUR SOUTERRAIN EN DEMI-CERCLE, A UNE BONNE DISTANCE EN AMONT DES REACTEURS 1 à 4.
Depuis 4 ans, c’est-à-dire depuis la perte définitive de 4 de ses réacteurs sur 6 à Fukushima Daiichi (les cœurs de 3 réacteurs ont fusionné), TEPCO, la compagnie exploitant ces réacteurs, a menti au monde entier:
Ils ont divisé les taux de radioactivité observés autour des réacteurs fusionnés par 18 ! En laissant de côté cette quantité astronomique de mensonges criminels, ces taux ont augmenté récemment dans des proportions énormes, en particulier ceux observés dans le sous-sol et en mer, à proximité des réacteurs fusionnés. Les réacteurs fusionnés, sont manifestement hors de tout contrôle. Trois semaines après la première explosion, presque tout l’hémisphère nord était contaminé. Dans l’Océan Pacifique Nord, les radiations arrivent actuellement, avec 3 ans d’avance sur les projections officielles, sur la côte ouest du Canada et des Etats-Unis et sur la côte est de l'Australie. En surface, elles provoquent une augmentation de la température de l'eau jusqu'à 3,5° ! NOUS SOMMES EN TRAIN DE PERDRE TOUT LE PACIFIQUE NORD ! Il est extrêmement urgent de trouver une solution au pire désastre qu’ait connu l’humanité, sans quoi nous allons perdre TOUS nos océans, c’est-à-dire presque tout ce qui y vit, le vivant des grandes profondeurs ayant une chance de s’en sortir et de préserver ses codes génétiques, tout en ne donnant pas naissance à des monstres. La pluie et la neige seront toujours plus radioactives partout dans le monde, comme notre nourriture, dans un premier temps surtout dans l’hémisphère nord. Si nous ne réagissons pas vivement mainenant, notre monde est en voie de perdition.Prière de signer et de partager cette pétition