Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Arrêtez la construction de l'EPR de Flamanville

Arrêtez la construction de l'EPR de Flamanville

1,338 personnes ont signé. Allons jusqu'à   2,000
1,338 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par valerie r. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
valerie r.
a lancé une pétition à destination de
François Hollande, le président du changement, maintenant !!
> Les français favorables à la sortie du nucléaire sont encore plus nombreux depuis la catastrophe de Fukushima. L'annonce de François Hollande de réduire "la part du nucléaire de 75% à 50% d'ici 2025" nous semble un changement bien mince, surtout qu'il ne promet plus que la fermeture de la centrale de Fessenheim, soit 2 réacteurs sur les 24 prévus dans l'accord avec EELV en novembre.
> L'arrêt de la production du combustible MOX, dont la toxicité est maintenant avérée, a également disparu du projet initial.
> Mais le plus incohérent, c'est sa décision de poursuivre la construction de l'EPR de Flamanville. Le coût de ce chantier, qui a déjà doublé et atteint désormais 6 milliards d'euros, et les graves anomalies de conception qui s'y succèdent, retarderont encore le développement des énergies renouvelables. Sans parler de la dangerosité de cette technologie dénoncée par de nombreux scientifiques et qui est censée produire pendant 60 ans....
> Toutes ces mesures vont à l'encontre de la baisse de la part du nucléaire et nous demandons au nouveau président de revoir l'ensemble de son programme concernant le nucléaire. Pour favoriser un vrai changement, François Hollande doit stopper la construction de l'EPR de Flamanville et décider d'investir massivement dans la réhabilitation des logements et dans les énergies renouvelables.
> Le groupe antinucléaire de Besançon,
collectif de citoyen-nes ordinaires pour le développement des énergies renouvelables et la sortie rapide du nucléaire en France et dans le monde.
Publié le 21 Mai 2012 (Mis à jour: 14 Avril 2015)