En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK

4,086 personnes ont signé. Allons jusqu'à   10,000
4,086 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Natalia Almeida Fares M. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Natalia Almeida Fares M.
a lancé une pétition à destination de
Excelentíssimo Ministro da Justiça José Eduardo Cardozo,
Ilma Sra. Presidente da Fundação Nacional do Indio Marta do Amaral Azevedo,
Diretoria Geral da Polícia Federal
Une situation conflictuelle particulièrement tendue se développe actuellement sur le TI Sete de Setembro, le territoire des indiens Paiter Suruí: des exploitants clandestins ont pénétré et se sont installés sur leurs terres, abattant la forêt et menaçant la vie des indiens qui s'opposent à leur présence et à leurs activités. Cette attitude des envahisseurs a provoqué des conflits avec les indiens, et plusieurs de leurs leaders sont menacés de mort. Cette situation ne peut plus durer. La FUNAI (organisme d'Etat des politiques indigénistes), la Police Fédérale et le Ministère de la Justice sont au courant de la situation et de la présence de ces exploitants clandestins sur le territoire des indiens Paiter Suruí, et doivent à présent agir afin de garantir la sécurité des indiens (particulièrement de ceux qui sont visés par des menaces de mort). Il est inacceptable que les leaders de populations indigènes ou traditionnelles soient assassinés par des exploitants clandestins, simplement parce qu'ils défendent des activités de développement durable et le droit de vivre dignement sur leurs terres, tel que cela s'est produit avec Zé Cláudio et Maria, qui furent assassinés dans l'état du Para (Brésil) l'an dernier. Comme citoyens du monde, nous ne pouvons laisser de telles choses se produire. C'est pourquoi, face aux menaces qui pèsent sur la vie des indiens Paiter Suruí, représentées en particulier par les menaces de mort proférées contre leurs leaders, l'invasion et la dévastation de leur territoire, ceci en raison de l'absence de contrôle et du contexte d'impunité, nous demandons à Monsieur le Ministre de la Justice, à Madame la Présidente de la FUNAI et à la direction générale de la Police Fédérale les garanties détaillées ci-dessus dans notre pétition.