En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Maintien de l'accès aux jardins extérieurs du jardin Botanique Montréal

Maintien de l'accès aux jardins extérieurs du jardin Botanique Montréal

6,318 personnes ont signé. Allons jusqu'à   7,500
6,318 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Josée L. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Josée L.
a lancé une pétition à destination de
M. Gilles Vincent, directeur du jardin,
Administrateurs de la ville de Montréal
À compter de juin 2013, il ne sera plus possible d'aller simplement marcher dans les jardins extérieurs du jardin Botanique !

L'accès à ces derniers qui était gratuit pour les Montréalais, sera payante en raison des Mosaïcultures et ce pour la plus belle saison de l'année !

Le jardin Botanique entend rendre cette exposition permanente: est-ce le début d'une "privatisation" des espaces verts de Montréal ? Manifestez votre désaccord !

Au printemps 2013, une petite et simple affiche à l’entrée du jardin botanique mentionne que l’accès au jardin ne sera plus possible après 18h00 à compter de la mi-mai. De plus, on y mentionne que l’accès gratuit aux jardins extérieurs ne sera plus possible entre le 22 juin et le 29 septembre en raison de la venue des Mosaïcultures.

Cette exposition, sans nul doute très belle et assurant une très belle visibilité au jardin, pourra par la suite devenir permanente, c’est du moins ce que souhaite le directeur du jardin botanique, M. Gilles Vincent.

Il y aurait 1 entrée gratuite par Montréalais ( les employés nous mentionnent 2 mais là n’est pas la question…) ; par la suite, l’entrée serait de 18,50.

Un moyen de ne pas payer ces frais à chaque admission serait de devenir Ami du jardin botanique. La carte actuelle sera toutefois majorée à 70 $.

Le jardin botanique est-il à se privatiser ? Les Montréalais désirant simplement y marcher ou faire leur jogging, relaxer dans les espaces extérieurs et ne souhaitant pas aller dans les serres ou expositions ne pourront tout simplement plus le faire.

Le jardin botanique a plusieurs volets dont 1 social; selon le site internet du jardin :

Un volet social :
le Jardin s'intègre parfaitement au tissu urbain de Montréal. Véritable conscience verte de la ville, le Jardin est à l'origine des politiques de plantation d'arbres, de préservation des milieux naturels et de la sensibilisation des citoyens à la nature. Il a développé et entretient une relation privilégiée avec la population montréalaise. Il fournit à la communauté une expertise et un soutien incomparables à l'embellissement du paysage urbain, ainsi qu'à l'aménagement et à la gestion des espaces verts.

Quelle sera cette relation à la verdure, nature ? Les administrateurs semblent avoir oublié cette mission sociale, ne pas considérer que pour plusieurs familles ne pouvant s’expatrier en voyage ou à la campagne, cet oasis est un des seuls lieu calme qui demeure dans la ville. En effet, plusieurs autres espaces verts (parc Jean Drapeau, de plus en plus le parc Maisonneuve..) sont de plus en plus monopolisés par des événements grands publics ou payants.

Nous pouvons aussi élargir le débat et placer celui-ci dans le cadre de saines habitudes de vie. Le jardin botanique est un lieu magnifique et les Montréalais sont nombreux à fréquenter ses jardins extérieurs en semaine pour décompresser du travail, qui y marchent ou y joggent souvent plusieurs fois par semaine pour garder la forme. Tout cela aussi contribue à la qualité de vie.

Il est aberrant que les jardins extérieurs du jardin botanique ne profitent maintenant qu’à ceux qui ont de l’argent !

Il faut maintenir l’accessibilité des jardins extérieurs gratuits !