En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
L'eau moins chère à Marseille, c'est possible!

L'eau moins chère à Marseille, c'est possible!

874 personnes ont signé. Allons jusqu'à   1,000
874 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par MICHELE P. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
MICHELE P.
a lancé une pétition à destination de
Les élus de la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole

Pour les usagers, il y a une grande différence du prix de l'eau lorsque celle-ci est gérée par une régie publique, ou par une société privée.

La Régie Publique est moins chère pour le consommateur; les réseaux sont mieux entretenus, avec moins de gaspillages; moins de risques de corruption et de conflits d'intérêt.
Les régies municipales se sont montrées tout aussi compétentes et performantes que les multinationales de l'eau (Veolia, Suez, Saur...) qui se partagent actuellement les marchés.
L'eau coûte trop cher aux marseillais :

à Aix 1,97€ le m3, à Marseille 3,13€ en 2009 et 3,30€ en 2012. Et pourtant c'est la même eau!
Pourquoi ? Parce qu'à Aix, elle est gérée par une régie municipale, alors qu'à Marseille, la SEM, filiale de Veolia et de Suez bénéficie d'une Délégation de Service Public (DSP).
La différence, c'est le bénéfice de ces sociétés privées.
Le retour en régie publique, c'est possible, d'autres l'ont fait, à Paris, à Nice, à Bordeaux, à Rennes, à Digne, etc...

Ce n'est pas une question de droite ou de gauche, c'est une question de saine gestion.

Pas d'emploi perdu : La Régie Publique reprend toujours l'ensemble des personnels, sans changement de leur statut : ce ne sont donc pas des fonctionaires municipaux de plus, mais des employés de la régie, dont la compétence est mise au service de l'intérêt général.
Malgré tout cela, il est à craindre que les jeux ne soient faits:

Monsieur Caselli, président de la Communauté Urbaine a déclaré en public être personnellement favorable à la DSP et prétend à présent obéir au voeu des élus.

Cette position est incompréhensible : un examen des comptes a été réalisé, mais personne n'en connaît le résultat. L'hypothèse du retour en régie publique n'a même pas été examinée. Cette décision est prise dans la plus grande opacité, au mépris de l'intérêt général. Seule la mobilisation des citoyens peut changer les choses.