En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Sauvons le loup dans les Alpes !

Sauvons le loup dans les Alpes !

2,812 personnes ont signé. Allons jusqu'à   3,000
2,812 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par JM J. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
JM J.
a lancé une pétition à destination de
Delphine Batho, Ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie,
Michel Papaud, préfet des Alpes de Haute-Provence

Le loup est aujourd’hui en danger dans les Alpes, la pression des groupements d’éleveurs (soutenus par les élus locaux) sur le gouvernement est grandissante afin que des mesures soient prises à l’encontre du loup.
Pourtant, sur le département des Alpes de Haute-Provence, le nombre de prédations « loup non exclu » est en baisse de 40% avec 67 attaques en 2011 (du 1er janvier au 19 juillet 2011) et 40 en 2012 (du 1er janvier au 19 juillet 2012). Le nombre de victimes est lui en baisse de 50% sur le département des Alpes de Haute-Provence (337 en 2011, 168 en 2012).
Il ne se passe pas une seule semaine sans que paraissent dans les journaux locaux des articles concernant une attaque de loup contre des troupeaux de brebis, la presse locale relais ces informations à grande vitesse. Le loup est ainsi de plus en plus diabolisé.
Il faut faire entendre notre voix en montrant que de nombreux citoyens sont favorables au loup et ne souhaitent pas qu’il soit abattu pour réduire les effectifs et encore moins qu’il soit éradiqué de nos territoires alpins. Très nombreux sont les citoyens qui sont sensibles au respect de la vie et de la biodiversité. Le retour du loup, est un élément essentiel d’une nature préservée et correspond en cela à la demande sociale des Français.
Ainsi, nous sommes contre l'assouplissement du protocole national loup qui permet aujourd'hui aux éleveurs de disposer d'autorisations de tirs de défense. Nous nous opposons surtout à ce jour à ce que tout arrêté de prélèvement mis en œuvre par l'ONCFS soit pris par les préfets.
Nous demandons également à ce que le futur Plan National Loup 2013-2017 soit appliqué en faveur de la sauvegarde d’une espèce protégée, c'est-à-dire que la Ministère de l’Ecologie cesse de prêter le flanc aux assauts répétés des groupements d’éleveurs. Ceci dégrade progressivement le niveau de protection du loup notamment comme ce fut le cas avec les arrêtés ministériels de Mai et Décembre 2011.
Aidez à nous à plaider en faveur de la défense du loup qui représente une grande richesse pour les Alpes et qui y a toute sa place.