En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Réouverture de freesoft.cerist.dz

Réouverture de freesoft.cerist.dz

10 personnes ont signé. Allons jusqu'à   100
10 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par ButterflyOfFire B. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
ButterflyOfFire B.
a lancé une pétition à destination de
EL-MAOUHAB Aouaouche,
Moussa BENHAMADI, Ministre MPTIC,
Khalida TOUMI,
Zohra DERDOURI,
Rachid HARAOUBIA
Madame, Monsieur,

Votre institution CERIST (Centre d’Études sur l'Information Scientifique et Technique) avait ouvert, il y a de cela quelques années, un portail pour les Logiciels Libres et Open Source (GNU/Linux, logiciels de la Fondation Mozilla, la suite bureautique OpenOffice …) sous forme d'une logithèque diversifiée regroupant un tas de logiciels accessibles, en téléchargement libre, aux universités, entreprises nationales et aux utilisateurs d'Internet en Algérie.

Depuis une année et demi, le site http://freesoft.cerist.dz n'est plus accessible et de ce fait nous oblige à aller au de là des frontières pour nous en approvisionner, un fait qui engendre une consommation de la bande passante internationale aux entreprises et aux fournisseurs d'accès à internet et ralenti la vitesse de téléchargement.

Nous pensons qu'un miroir de Logiciels Libres en majorité sous licence GNU/GPL est très bénéfique pour notre pays. Télécharger des Logiciels Libres hébergés géographiquement en Algérie coute moins cher en terme de consommation de bande passante internationale puisque les utilisateurs effectueront leurs téléchargement sans quitter le réseau national. Il y aura certes, un flux de données en interne mais pas de consommation de bande passante internationale.

Par ailleurs, il serait plus judicieux de ne pas avoir qu'un seul site algérien offrant un tel service puisque nous invitons également les fournisseurs d'accès à Internet ainsi que les universités algériennes à faire plus d'effort en s'engageant à mettre à disposition des enseignant et des étudiants des sites hébergés localement qui offriraient un accès libre pour télécharger ce type de logiciels dont la plupart ont germés dans lieux académiques et c'est en quelque sorte une incitation à l'utilisation des Logiciels Libres au détriment de l'utilisation d'équivalents piratés, protégés par les lois du droit d'auteur.

Nous supposons que « Atteler l'Algérie à la société de l'information » est une expression qui n'exclue pas les atouts des Logiciels Libres sans lesquels certaines universités n'aurait même pas ouvert de sites web (grâce aux CMS Libres) ou créé de plateformes de e-learning (grâce à Moodle) et les étudiants n'auraient pas pu naviguer sur la vague du web en toute sécurité sans Mozilla Firefox ou n'auraient pas ouvert facilement de vidéo sans le lecteur multimédia VLC.

Comptant sur votre compréhension, nous espérons une réouverture rapide de la logithèque numérique pour les Logiciels Libres http://freesoft.cerist.dz et d'accorder à ces outils un meilleur intérêt dans les usages de tout les jours ainsi que dans les plans globaux visant à améliorer les TICs en Algérie.