En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
 Respect des droits du peuple Mapuche au Chili,

Respect des droits du peuple Mapuche au Chili,

603 personnes ont signé. Allons jusqu'à   750
603 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Julio L. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Julio L.
a lancé une pétition à destination de
le gouvernement chilien
Le peuple Mapuche est la population originaire majoritaire au Chili. Leur habitat ancestral se situe au sud du pays. Ils sont en lutte permanente pour récupérer leurs droits territoriaux et culturels, niés non seulement par la dictature de Pinochet mais par tous les gouvernements ultérieurs, qui ont continué et approfondi le modèle économique inauguré par le régime militaire. Le Chili, qui fut alors « le laboratoire du néolibéralisme » est devenu un des pays les plus inégalitaires de la planète. Ses richesses ont été bradés aux entreprises forestières, minières, hydro-électriques et de pêche industrielle, qui saccagent la nature et qui ont réduit à une peau de chagrin le territoire Mapuche. Leur lutte est réprimée avec des méthodes policières barbares et une « justice » qu’applique les lois de la dictature, la constitution de Pinochet étant toujours en vigueur.
Victimes des procès iniques, des doubles peines dictées par des tribunaux civils et militaires, deux prisonniers politiques mapuche ont entamé une nouvelle grève de la faim, qui met en péril leur vie. Douze personnalités chiliennes ont signé une pétition à l’initiative de la Pastorale mapuche et de la Commission Ethique contre la Torture (CECT), pour les défendre contre cette insupportable violation de leurs droits élémentaires. Nous appelons l’opinion publique internationale à soutenir cette demande, et faire ainsi pression sur le gouvernement chilien pour obtenir la libération de prisonniers politiques Mapuche et trouver des solutions équitables pour leur peuple, en accord avec les conventions internationales que l’Etat chilien, pourtant signataire, viole quotidiennement.