En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Stop aux collants conçus pour filer

Stop aux collants conçus pour filer

9,897 personnes ont signé. Allons jusqu'à   20,000
9,897 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Marie Y. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Marie Y.
a lancé une pétition à destination de
Benoît Hamon, Ministre de l'économie sociale et solidaire
Obsolescence programmée: Marre des collants à 7 euros qui filent, des téléphones qui grillent au bout de 3 ans et du lave-vaisselle qu'on doit racheter 4 ans après son achat!

Tous ces produits auraient une durée de vie beaucoup plus longue, si les fabricants ne les programmaient pas pour devenir obsolètes. Mais une proposition de loi contre l'obsolescence programmée vient d'être déposée, et nous pouvons pousser le Ministre de l'économie sociale et solidaire à l'intégrer à la prochaine Loi sur la consommation.

Les femmes dépensent en moyenne 150 euros par an à racheter ces collants qui fileront au bout de quelques jours. En ces temps de crise où nous devons nous serrer la ceinture et où les déchets asphyxient une planète malade, ces arnaques et ce gâchis sont inacceptables. Nous demandons au ministre Benoît Hamon de sanctionner comme un délit les procédés visant à raccourcir la durée de vie de nos biens de consommation dans la loi sur la consommation de juin prochain.

Si nous atteignons 20 000 signatures et que les médias relaient notre appel, nous pourrons pousser nos dirigeants à mettre fin à ce scandale et ce gâchis.