En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Sauvez la nature protégée dans l'île de Gotland du danger de devenir une région minière!

Sauvez la nature protégée dans l'île de Gotland du danger de devenir une région minière!

29,905 personnes ont signé. Allons jusqu'à   50,000
29,905 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Peter s. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Peter s.
a lancé une pétition à destination de
Janez Potočnik, Member of the European Commission
Une société finlandaise d’extraction minière vient de commencer les préparations pour extraire du calcaire à Gotland - île suédoise située dans la Baltique - projet qui menace sérieusement l’environnement de surfaces importantes à la fois protégées et extrêmement sensibles. L’Organisme national pour la protection de l’environnement (« Naturvårdsverket ») s’est adressé au tribunal compétent pour empêcher la mise en place de la mine, mais les travaux préparatoires se poursuivent néanmoins. À présent, rien ne peut plus arrêter les installations, sauf une pression exercée sur le Commissionnaire pour l’Environnement de l’Union Européenne.

Constatant l’insuffisance des mesures de protection en vigueur, un tribunal suédois a donné la permission à la société Nordkalk de poursuivre ses travaux en vue d’une extraction de calcaire à Gotland. Par conséquent, les installations sont déjà en cours, alors que Naturvårdsverket (l’ONPE) se pourvoit en Cassation. En plus du danger couru par les surfaces protégées par la Natura 2000 de l’UE et les 266 espèces de la région, dont certaines sont menacées d’extinction, la mine envisagée risque également de mettre en danger les réserves d’eau fraîche les plus importantes de l’île de Gotland. Mais le Commissionnaire pour l’Environnement de l’Union Européenne, M. Janez Potočnik, qui est responsable de la tâche de garantir que la Suède remplisse ses obligations vis-à-vis de la politique de l’environnement de l’UE, pourra, lui, sauver Gotland d’une catastrophe imminente, à condition que nous lui offrons le soutien dont il a besoin pour intervenir.

Carl Schlyter, parlementaire suédois, et d’autres ont déjà lancé un appel à l’intention du Commissionnaire afin qu’il intervienne. Signez cette pétition dès maintenant pour rajouter de façon significative à l’appel public adressé au Commissionnaire pour sauver l’île de Gotland et ses surfaces protégées ! En tant que résident local, je travaillerai avec d’autres résidents locaux opposés à la mine et avec des organisations pour sauver l’environnement pour faire en sorte que nos voix soient délivrées directement au Commissionnaire !

Pour plus d’informations, voir www.facebook.com/ojnareskogen etwww.Ojnareskogen.se
Publié le 17 Juillet 2012 (Mis à jour: 22 Septembre 2015)