En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Pour le respect du droit à l'hébergement : Non aux élèves sans abris ! Non aux sanctions contre l'école Jean Mermoz

Pour le respect du droit à l'hébergement : Non aux élèves sans abris ! Non aux sanctions contre l'école Jean Mermoz

1,342 personnes ont signé. Allons jusqu'à   1,500
1,342 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En vous inscrivant, vous exprimez votre accord pour recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et explique leur utilisation. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Goss des B. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Goss des B.
a lancé une pétition à destination de
des organisations et des individus

Le 16 octobre dernier le collectif de parents élus de l'école Jean Mermoz située à Orléans, a mobilisé les habitants du quartier des Blossières afin de faire connaître la situation de deux familles dont les enfants sont scolarisés à l'école et qui dorment régulièrement dans la rue, faute de place dans les centres d'hébergement. A la suite de cela, il a été décidé en réaction à une situation d’urgence d’organiser une action d'occupation de l'école, pour permettre aux enfants et à leurs parents épuisés de rester à l’abri pour la nuit. Cette occupation a pris fin au bout de 4 heures quand le Préfet a rapidement accordé un hébergement pour ces deux familles.

En représailles, l’adjoint au Maire d’Orléans, chargé de l’éducation, a décidé de punir l'école Jean Mermoz, en privant les enfants des phases de test de nouveaux outils pédagogiques. Il se réserve le droit de porter plainte contre ces parents qui pendant un mois, par leur solidarité et leurs actions bénévoles ont pallié la défaillance des pouvoirs publics, en prenant en charge deux familles à la rue, parce que le droit à l'hébergement d'urgence n'est pas respecté sur le territoire orléanais !

Cet adjoint au Maire d'Orléans a tenu des propos calomnieux à l’égard des parents élus. Comment peut il comparer ces parents élus à des « preneurs d'otages » dans le cadre d’une action citoyenne pacifique ? Comment peut-il les qualifier d’ « antirépublicains » alors qu’en tant qu’élus de cette école, pour certains depuis quelques années, ils n’ont cherché qu’à agir dans l’intérêt des enfants ?

Que vous soyez parents d'élèves, voisins, amis, citoyens....

En signant cette pétition vous soutenez :

- L'action entreprise par les parents d'avoir occupé symboliquement l'école pour attirer l'attention des pouvoirs publics sur la situation des élèves sans abris.

- Vous demandez à l’ensemble des pouvoirs publics et plus spécifiquement à l'Etat et à son représentant, le préfet, de faire respecter la loi pour que plus aucun enfant ne dorme dehors, à Orléans en 2014.

En signant cette pétition, vous exigez :

- Que le Maire d'Orléans intervienne auprès de son adjoint à l'éducation, afin que celui ci présente des excuses aux parents qu'il n'a cessé de calomnier par voie de presse.

- Que soit levée « la punition » contre les élèves décidée par Monsieur l'Adjoint. Les élèves n'ayant pas à être les victimes de sombres représailles politiciennes.