En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK

L’arrêt de mort des orangs-outans

À M. le Président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono, M. le ministre des Forêts Zulkifli Hasan, et M. le gouverneur d’Aceh Zaini Abdullah :

Nous, citoyens du monde entier, vous exhortons à rejeter le plan de déboisement des forêts vierges protégées à Aceh. Les majestueuses forêts indonésiennes sont un trésor pour la planète, et nous vous encourageons à vous engager aux côtés des populations locales pour lancer un plan qui met l'accent sur le développement durable, et qui protège ce fragile écosystème et les animaux qui y vivent.

Indiquez votre adresse e-mail:
Merci d'autoriser Javascript pour obtenir de meilleures performances sur cette page
En vous inscrivant, vous exprimez votre accord pour recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et explique leur utilisation. Vous pouvez vous désinscrire à toute moment.

Publié le 7 Mai 2013
Je vis et je travaille dans le dernier endroit sur Terre où les orangs-outans, les éléphants, les rhinocéros et les tigres menacés d’extinction peuvent encore se côtoyer . Mais ce jardin d’Eden va disparaître sous les coups des pelleteuses, à moins que mon Président n'entende notre appel et ne s’engage à sauver cet habitat unique au monde.

En ce moment-même, dans l'une des forêts indonésiennes les plus préservées, un gouverneur local veut autoriser les compagnies minières et les exploitations d'huiles de palme à massacrer l'équivalent d'un million de terrains de football! Et le ministre des Forêts est sur le point de le laisser faire, à moins que le président n'entre en jeu pour rejeter ce plan qui signerait l'arrêt de mort des orangs-outans.

Nous savons que le président souhaite apparaître comme un ardent défenseur de biodiversité, mais nous devons l'alerter que sa réputation de champion vert et ses espoirs de poste à l'ONU dépendent de la manière dont il agira sur ce dossier. Nous devons agir vite -- Signez cette pétition sans délai et parlez autour de vous de ce projet qui menace notre majestueuse forêt. Si nous sommes un million à signer la pétition d’ici trois jours, je ferai en sorte que le Président entende nos voix

-- Rudi-Putra, Indonésie. Lauréat 2013 du prix Future for Nature.

Parlez-en à vos amis!

Postez le lien de cette campagne sur un tchat ou sur Skype: