En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

ESPACE COLLECTIF OU BETON ?

ESPACE COLLECTIF OU BETON ?
  
  

 


Pourquoi c'est important

Le Collectif citoyen « Potagers XL en danger » a clairement manifesté son désaccord vis-à-vis du Plan Particulier d’Affectation du Sol « Boondael-Ernotte » élaboré par la Commune d'Ixelles, mais celle-ci persiste à vouloir construire à l'endroit même des derniers potagers… sans rien implanter sur les deux tiers du terrain, aujourd'hui en friche !

Nous avons présenté une proposition alternative à Madame Nathalie Gilson, échevine de l'Urbanisme et de l'Environnement en mars 2013. Cette alternative vise à développer, à partir des potagers et de l'espace vert attenant, un éco-quartier qui permettrait notamment de renforcer la cohésion sociale menacée par la densité exponentielle et sans compensation dans le quartier. Cette proposition a été trop rapidement écartée par la Commune, avant même qu’un réel dialogue ait pu être engagé.

1. Nous contestons le projet de construction de la Commune d’Ixelles sur l'espace vert « Boondael-Ernotte » qui entraînera la destruction des derniers potagers et d’un tissu social fragilisé, alors que d’autres options sont possibles.

2. L’alternative proposée par le comité « potagers XL en danger », permettrait de répondre aux besoins de création de logements comme aux besoins des riverains en lieux de ressourcement et de rencontre (plan disponible sur le site). A l'opposé, la Commune ne s’intéresse qu’aux retombées financières qui doivent découler de la vente, peu importe la qualité de l'urbanisation proposée pour le quartier.

3. Notre proposition d’engager un dialogue avec la Commune sur base de notre alternative est restée sans suite. Ce déni des droits démocratiques des citoyen-e-s est inacceptable.

4. En organisant régulièrement des événements ouverts à tous (journées portes ouvertes, ateliers pédagogiques, soupes collectives…), nous avons fait des potagers un lieu d'échange entre générations, de partage d'expériences et de savoir-faire. Au centre du quartier, cet espace cultivé permet un ressourcement de qualité et un contact actif de l'homme avec la nature, ce qui contribue grandement à sa santé psychique et physique. C’est un lieu construit par et pour les individus, qui fournit un motif de rencontre.

5. A l'échelle du quartier, le potager permet la rencontre de personnes diversifiées, tant du point de vue du niveau de revenu, que de l’appartenance culturelle ou encore générationnelle.
Le tissu social qui s’y est créé, de façon organique et spontanée est unique. Une fois détruits, ces potagers et la dynamique qui leur est liée ne pourront pas être recréés artificiellement.

6. Plus spécifiquement, les écoles d’Ixelles, de Watermael-Boitsfort et Etterbeek sont demandeuses de lieux permettant d’expliquer concrètement aux enfants l’origine de leur alimentation. Celles-ci nous sollicitent donc régulièrement pour organiser des visites pédagogiques aux potagers.

7. Notre proposition alternative envisage de pousser plus loin cette logique, en plaçant les potagers au cœur d'un quartier où prédominent les logements sociaux (Foyer Ixellois, Ville et Forêt). Notre participation aux Quartiers durables citoyens 2013-2015 de l’IBGE est destinée à mettre en œuvre cette volonté.

8. Les espaces potagers en milieu urbain permettent de mettre en place des modes de consommation responsables et respectueux de l’environnement (circuits courts). Ils constituent également, pour des publics précarisés, un accès à une alimentation saine et accessible.

9. Partout en Europe (et ailleurs) les autorités, conscientes de l’importance des enjeux, sont en train de protéger et même d’aménager des potagers urbains. La Commune d’Ixelles est en train de faire l’inverse.

Pour plus d'informations :
Page Facebook : https://www.facebook.com/potagersixelles
http://www.potagersxl-en-danger.org/
Les potagers sont situés entre la chaussée de Boitsfort et la rue L. Ernotte.

Publiée Novembre 12, 2013
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: