Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

Grâce présidentielle pour libérer Philippe El Shennawy, qui n’a jamais tué personne !

Cette pétition est close
Grâce présidentielle pour  libérer Philippe El Shennawy, qui n’a jamais tué personne !
  
  

 


Pourquoi c'est important

IL FAUT LIBERER PHILIPPE EL SHENNAWY. NOUS REFUSONS UNE PEINE DE MORT QUI NE DIT PAS SON NOM. La vie d’un homme est en jeu. Celle de Philippe El Shennawy. 37 ans de prison pour un braquage de banque sans victimes (à 20 ans…), libérable en 2032 : 57 ans de prison s’il n’est pas libéré avant…Toutes les conditions étaient réunies pour une libération conditionnelle. Ce citoyen français, lecteur et passionné d’informatique, avait préparé sa réinsertion. Mais la justice a refusé de libérer cet homme, après 37 ans d’emprisonnement, depuis l’âge de 20 ans. Ce refus de libération c’est l’équivalent d’une condamnation à mort. Car cela est insupportable pour lui : il ne peut plus le vivre... La grâce du Président est la seule solution.

Certaines de ces années de prison ont été des traversées de l’enfer : la Cour européenne des Droits de l’Homme a condamné la France pour des traitements qui lui ont été infligés, comme les fouilles intégrales humiliantes…

Florence Aubenas a révélé l’injustice de cet acharnement dans un article du Monde très bouleversant. Un appel à la grâce a été lancé dans Libération, signé notamment par Tzvetan Todorov. De même, Henri Leclerc, avocat et président d’honneur de la Ligue des Droits de l’Homme, a exprimé son émotion dans le JDD, et demandé lui aussi la grâce présidentielle. Un comité de soutien a demandé la même chose : la grâce... Il faut lire intégralement l'article du JDD titré "La mort sans bourreau" (23-12-12), et l'entretien, même page ("Je suis enterré vivant depuis si longtemps") où Philippe El Shennawy parle de "cette torture mentale et physique qui dure depuis trente-sept ans". A la notion d'acharnement il oppose celle de la "logique judiciaire". C'est de cela plutôt dont il s'agit pour lui : une logique "qui dans les faits ne tient aucun compte de l'humain"...

Le témoignage de sa femme, Martine Sauvadet-El Shennawy, « Condamnée à perpétuité », a été publié en 2008 par les Eds Michalon, en co-édition avec France Culture : L'ouvrage est disponible en collection de poche (J'ai lu) depuis 2009.

Précisions (revue de presse, informations, liens) sur le blog Trames nomades : http://tramesnomades.hautetfort.com/archive/2012/12/31/la-mort-sans-bourreau-et-autres-articles.html

INFORMATIONS (à confirmer), au 25 mars 2013, sur France-Info (demi-grâce : la peine de sûreté serait relevée, une demande de liberté conditionnelle serait alors possible) : http://www.franceinfo.fr/decryptage/l-histoire-du-jour/l-histoire-du-jour-aod-930207-2013-03-25

IL EST DONC TOUJOURS NECESSAIRE DE SE MOBILISER. Tant pour lui que pour ce que cet enfermement si long signifie dans notre société. Pour la justice, pour nous.



Publiée Décembre 21, 2012
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: