En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

Nous ne voulons pas que les écoles du Québec se servent des enfants autistes comme punition pour les enfants turbulents.

Nous ne voulons pas que les écoles du Québec se servent des enfants autistes comme punition pour les enfants turbulents.
  
  

 


Pourquoi c'est important

Considérant que "l'école a le mandat de préparer l'élève à contribuer à l'essor d'une société voulue démocratique et équitable." (page 2, Programme de formation de l'école québécoise); Considérant que l'école québécoise vise le développement de compétences transversales: - Structurer son identité: manifester une ouverture à la diversité culturelle et ethnique. (page 32, Programme de formation de l'école québécoise) - Coopérer: interagir avec ouverture d'esprit dans différents contextes. Accueillir l'autre avec ses caractéristiques. Participer aux activités de l'école dans un esprit de collaboration. (page 35, Programme de formation de l'école québécoise); Considérant qu'en tant que "communauté d'apprentissage et microcosme de la société, l'école accueille des individus de provenance sociales et culturelles diverses. Elle constitue, à ce titre, un lieu privilégié pour apprendre à respecter l'autre dans sa différence, à accueillir la pluralité, à maintenir des rapports égalitaires et à rejeter toute forme d'exclusion. Elle place les élèves dans des situations qui les amènent à relever quotidiennement les défis de la coopération dans un esprit d'entraide, de solidarité, d'ouverture à l'autre et de respect de soi." (page 50, Programme de formation de l'école québécoise); Considérant l'importance de la "culture de la paix: égalité des droits et droit à la différence des individus et des groupes; conséquences négatives des stéréotypes et autres formes de discrimination et d'exclusion." (page 50, Programme de formation de l'école québécoise). La pratique de l'école Duvernay d'envoyer les enfants ayant des comportements inadéquats "réfléchir" sur l'heure du dîner avec les élèves ayant des besoins particuliers contrevient directement au Programme de formation de l'école québécoise. Nous demandons votre intervention dans les plus brefs délais afin de s'assurer que les élèves puissent vivre l'expérience éducative telle que prévue dans la Loi sur l'instruction publique. Nous demandons que cette pratique de l'école Duvernay soit immédiatement retirée et qu'à la rentrée de septembre 2014, une nouvelle pratique respectant les valeurs et énoncés du Programme de formation de l'école québécoise soit mise en place. De plus, nous demandons que le message soit clairement réitéré auprès des élèves que les valeurs d'ouverture, de respect et d'égalité sont importantes pour la communauté et la société québécoise. Madame Genesie Chouinard en collaboration avec Madame Jacinthe Beaudin.



Publiée Juin 17, 2014
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: