Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

Référendum dans la ville d'Alès pour ou contre la corrida

Référendum dans la ville d'Alès pour ou contre la corrida
  
  

 


Pourquoi c'est important


Arrivé d'Espagne vers 1853, ce spectacle sanguinaire va être autorisé dans certaines régions proches de ce pays. Mais la loi, ne dit pas au bout de combien de temps une "pratique" importée devient une TRADITION.
Quelques départements français ont fait valoir une "TRADITION locale ininterrompue" qui ne correspond à aucune réalité historique.

Et comme cela ne suffisait pas, cette barbarie d'un autre âge est désormais inscrite au patrimoine immatériel de la France!

C'est pourquoi, les membres du CRAC considèrent que la corrida n'a pas sa place à Alès, capitale des Cévennes, pas plus qu'elle n'aurait sa place d'ailleurs à Paris, Strasbourg ou Nantes... et demandent à Monsieur le maire d'Alès Max Roustan d'organiser un référendum dans sa ville pour ou contre la corrida.

Vu le peu de fréquentation des arènes, nous sommes sûrs que le NON l'emporterait !

Retrouvons les joies des véritables fêtes de TRADITION LOCALE FRANCAISE. Il est urgent d'agir car il faudra du temps pour effacer de nos mémoires les gémissements des taureaux sacrifiés au nom de la folie meurtrière de l'espèce humaine..

Du temps pour ôter les traces du sang qui imbibe les arènes...

Nous espérons que d'autres villes dites "taurines" laveront leur honneur en suivant alors l'exemple d'Alès...


Publiée Juin 13, 2012
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: