Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

Une décision européenne contre la pénalisation du blasphème

Une décision européenne contre la pénalisation du blasphème
  
  

 

Pourquoi c'est important

L'organisation de la Coopération Islamique (57 pays) exige que le blasphème soit considéré comme une diffamation des religions et pénalement sanctionné. La liberté d'expression est un des droits humains fondamentaux. La liberté de conscience et d'expression serait gravement mise en péril par l'adoption européenne et internationale d'une telle disposition. Elle constituerait une discrimination basée sur la religion et la conviction philosophique et entérinerait les graves atteintes existant déjà dans les pays concernés où n'importe quoi peut être invoqué comme blasphème pour en jeter les auteurs en prison, les priver de droits, voire les assassiner. Elle est une atteinte à la liberté de la presse et à la liberté artistique. Elle met aussi gravement en péril les droits des femmes. L'interdiction devrait être retirée de toutes les constitutions, y compris dans les pays où elle a été imposée par les églises catholique et chrétiennes.
Publiée Septembre 24, 2012
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: