Stop aux contrats d'armement qui tuent en Syrie!

A l'attention du Premier ministre Indien Manmohan Signh et du Président des Etats Unis Barack Obama:

Nous vous appelons à annuler les contrats passés avec Rosoboronexport et boycotter ce vendeur d'armes jusqu'à ce qu'il interrompe toutes ses ventes d'armes à la Syrie. L'entreprise d'État russe Rosoboronexport est le principal fournisseur d'armes au régime syrien -- des armes employées pour massacrer des milliers de personnes. L'Inde et les États-Unis achètent à eux seuls plus de 50% des armes russes. Si vous menaciez de tarir cette source de revenus, cela pourrait sauver la vie de Syriens et enrayer l'escalade des violences.
 
Indiquez votre adresse e-mail:
Merci d'autoriser Javascript pour obtenir de meilleures performances sur cette page
Pour vous désinscrire ou modifier vos données à tout instant, écrivez à [email protected], ou utilisez le lien disponible dans chaque e-mail. Avaaz protégera vos informations personnelles et ne partage jamais les données avec des tiers.
Un journaliste citoyen a pu prendre une photo de tanks syriens tirant sur la ville de Homs.

Publié le 8 Juin 2012
27 nouveaux cadavres d'enfants viennent d'être découverts en Syrie. Pour empêcher d'autres tragédies, il faut stopper l’approvisionnement en armes du régime d'Assad. Il existe un moyen d'y parvenir, mais il faut agir vite et de manière concertée.

En effet, l'Inde et les États-Unis comptent parmi les meilleurs clients du principal fournisseur d'armes de l’Etat syrien -- l'entreprise d'État russe Rosoboronexport. Nous devons réussir à convaincre les deux pays de menacer d'interrompre tous leurs contrats d'armement auprès de cette firme si elle continue de livrer des armes au régime meurtrier d'Assad. Cette menace amènera les vendeurs d’armes à ne plus exporter d'armes en Syrie.. L'Inde et les États-Unis souhaitent la fin des violences en Syrie, mais la diplomatie est en situation d'échec. Il s’agir de leur meilleure chance de réussir -- remettons-leur un immense appel citoyen à agir.

Les États-Unis ont déjà convaincu l'entreprise d'arrêter les ventes d'armes légères à la Syrie. Si nous faisons monter la pression sur l'Inde et poussons les deux pays à agir, Rosoboronexport pourrait cesser toutes ses livraisons d'armes à la Syrie. Cliquez ci-contre pour signer la pétition urgente visant à stopper le commerce mortel avec la Syrie, puis faites circuler largement -- notre appel sera remis aux deux pays et à Rosoboronexport à l’occasion du Salon mondial de l'armement à Paris dans 3 jours

Parlez-en à vos amis

Postez le lien de cette campagne sur un tchat ou sur Skype: