Sauvez l'Arctique - Stoppez Shell

Avaaz protège vos informations personnelles et vous tiendra au courant de campagnes similaires.

Publié le 26 Juillet 2012
Veuillez vous servir des points de discussion ci-dessous pour rédiger un message à l'aide du formulaire à droite -- votre message sera envoyé directement à Lisa Jackson. N'oubliez pas d'être poli(e) et courtois(e).

  • Shell a enfreint les termes de son permis Arctique: ses bateaux n'ont pas passé les contrôles sur la pollution de l'air.
  • Cette infraction signifie que Shell devrait se voir refuser son permis de forage en Arctique immédiatement.
  • Je suis un citoyen inquiet par la disparition de l'Arctique et par le changement climatique; je vous appelle fermement à refuser catégoriquement le permis de forage Arctique à Shell.
  • L'Arctique est l'une des toutes dernières régions intactes au monde. Ce joyau mondial doit être préservé pour que les générations futures puissent en profiter, au lieu de laisser les compagnies pétrolières l'exploiter au nom du profit et détruire notre planète.
  • Les citoyens du monde entier espèrent que les États-Unis vont empêcher la ruée vers les permis de forage en Arctique. Si vous révoquez le permis de Shell, vous enverrez un signal fort que les États-Unis prennent au sérieux la protection de la planète et son avenir. Mais si vous échouez à révoquer le permis de Shell, l'opinion publique y verra là une volonté des États-Unis de faire passer les profits des pollueurs avant les citoyens et la planète.
D'ici quelques jours, la plus grande entreprise du monde va forer des puits de pétrole dans l'Arctique, où vivent les baleines et les ours polaires. L'Agence américaine de protection de l'environnement peut l'en empêcher, à condition que nous nous fassions entendre. A nous de lancer l'opération "Sauvons l'Arctique".

La responsable de l'Agence américaine de protection de l'environnement, Lisa Jackson, peut dès à présent révoquer le permis Arctique de Shell car les bateaux de la firme ne satisfont pas aux contrôles sur la pollution de l'air, ce qui viole les termes dudit permis. Les défenseurs de l'environnement tirent la sonnette d'alarme, mais à moins d'une immense vague de protestation à l'échelle mondiale, Shell fera pression et l'Arctique deviendra le nouveau terrain de jeu de l'industrie pétrolière.

Certes, Lisa Jackson a déjà tenu tête aux géants de l'industrie de l'énergie par le passé, mais Shell est un Goliath qu'il est difficile d'évincer. Nous n'avons pas de temps à perdre -- faisons de cette décision la ligne rouge définitive pour empêcher les immensités sauvages de devenir un champ de pétrole.

Parlez-en à vos amis!

Postez le lien de cette campagne sur un tchat ou sur Skype: